lundi 30 janvier 2017

❤️ Songe à la douceur de Clémentine Beauvais ❤️




Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, et il en a 17. C'est l'été, et il n'a rien d'autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, alors qu'elle est timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et réciproquement.



Ce livre dit tout, ce livre c'est la relation amoureuse expliquée en long en large et en travers mais c'est tellement plus subtil que ça en même temps. Ce livre c'est une évidence, c'est un hymne à l'amour, aux plaisirs, à la douceur, à la vie tout simplement

Dès sa sortie j'en ai énormément entendu parlé. Les chroniques de blogueurs étaient dithyrambiques, je le voyais partout dans les librairies et magasins culturels, mis en avant en tête de gondole ou sur les tables de présentation, toujours conseillé par tel ou tel libraire, et je dois avouer que j'étais très tentée. J'avais en plus lu le livre précédent de Clémentine Beauvais (Les petites reines) que j'avais dévoré et adoré donc je ne sais pas vraiment pourquoi je n'ai pas acheté celui-là au moment de sa parution...

Toujours est-il que la période de Noël est arrivée, que l'émission jeunesse de la Grande librairie a été diffusée, que ma mère l'a regardée, tout comme moi, que ce livre l'a beaucoup intriguée, comme je l'étais déjà, et qu'elle a décidé de me l'offrir avant que je ne parte passer les fêtes à l'autre bout du monde. Je ne peux que l'en remercier du fond du cœur encore une fois (merci maman si tu passes par là !! 😍) car sans cela je n'aurais pas pu finir mon année livresque sur une note aussi belle et parfaite et j'aurais sûrement attendu encore longtemps avant de me plonger entre les pages de ce petit chef d'oeuvre. Parce que oui, ce livre est un chef d'oeuvre à mes yeux, une petite pépite à l'état brut qui mérite amplement tous les éloges que l'on a pu lire à son sujet et que j'ai dévoré en quelques heures tant j'étais happée par ma lecture !

Ce livre, cette pépite, est un ovni, un extra-terrestre sous forme de petit bonbon acidulée qui fond tout doucement et vous laisse ce doux parfum en bouche longtemps après l'avoir terminé. C'est un roman qui se lit en un rien, qui se dévore, qui coule tout seul, et qui fait du bien tout simplement, qui nous réchauffe le cœur et nous donne envie de (re)tomber amoureux. C'est un vrai doudou, peut-être même le meilleur des doudous, qui vaut la peine d'être lu, prêté, conseillé à la Terre entière. Ce livre n'est pas juste un roman pour la jeunesse, pour les ados ou les jeunes adultes. Tout le monde a besoin d'un peu de bonheur, d'un peu de douceur dans sa vie, de lire l'histoire de ces deux personnages qui tombent amoureux, pour (re)découvrir la beauté des sentiments naissants, l'exaltation de ce moment, la pureté de ces émotions qui nous prennent aux tripes et nous font nous sentir bien, nous sentir entier.



Alors, dit comme ça, ça peut paraître too much, et c'est ce que je pensais aussi avant de lire après avoir lu quelques chroniques de blogueurs. Pourtant détrompez-vous, même en sachant tout ça vous êtes encore loin de la vérité. Ce livre est une pure merveille de douceur saupoudrée de bonheur entre chaque page et recouverte de marshmallows. Alors prenez un bon plaid, un chocolat chaud (ou n'importe quelle autre boisson chaude), votre pyjama en pilou-pilou préféré et blottissez-vous confortablement car vous n'allez pas bouger de là pendant les 2-3h à suivant le début de votre lecture. Et n'oubliez pas les mouchoirs, très important les mouchoirs !


Je vous souhaite une bonne et douce lecture :)

1 commentaire:

N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...